Voici un mini guide pour vous aider à comprendre les bases de la comptabilité simplifiée.

De plus si vous n’avez pas encore lancé votre activité, sachez que les différentes questions ci-dessous sont fortement susceptibles de sortir à votre examen de gestion de base, sous la forme de QCM.

Le point 3 : « Comment tenir une comptabilité simplifiée ? » est d’une importance capitale (même en dehors de votre examen). Prêtez-y une attention particulière ;).

Quelle est la différence entre une comptabilité simplifiée et une comptabilité complète ?

Peu importe votre activité, vous êtes dans l’obligation de tenir une comptabilité. Celle-ci varie en fonction, du statut et du type de votre activité (indépendant en personne physique ou en société). Elle peut être simple ou complète.

Toutes les sociétés (hormis les S.C.S et les S.N.C) sont dans l’obligation de tenir une comptabilité complète.

La comptabilité complète sera composée entre autres, des comptes de bilan et des comptes de résultat, ainsi qu’un journal d’achats, un journal des ventes, un journal financier, et un journal reprenant diverses opérations financières.

L’entreprise devra tenir sa comptabilité sur base de ses avoirs, de ses droits, de ses dettes, et de plusieurs obligations légales. Cette comptabilité est complexe et généralement tenue par un comptable.

Pour la comptabilité simplifiée, c’est beaucoup plus simple. Nous vous donnons toutes les informations nécessaires dans les points ci-dessous.

La comptabilité simplifiée les indépendants Belges

La comptabilité simplifiée les indépendants Belges

Quand peut-on utiliser une comptabilité simplifiée ?

Tout commerçant en personne physique, société en nom collectif (S.N.C.) ou société en commandite simple (S.C.S.) peut tenir une comptabilité simplifiée à condition que le chiffre d’affaires annuel du dernier exercice fiscal ne dépasse pas, hors TVA, 500.000 € (NB : ce chiffre peut évoluer en fonction du secteur d’activité).

Les petites entreprises et les indépendants en personnes physiques peuvent donc (en fonction de leur chiffre d’affaires) tenir une comptabilité simplifiée (au lieu d’une comptabilité complète).

Comment tenir une comptabilité simplifiée ?

Pour réaliser une comptabilité simplifiée, il vous faut tenir 3 journaux :

Le journal des entrées : Il contient toutes les factures et notes de crédit que vous recevez, ainsi que les souches et quittances. De plus, vous pouvez rentrer vos dépenses mixtes (c’est-à-dire les charges que vous utilisez à la fois à titre personnel et professionnel) par exemple, votre abonnement téléphonique.

Le journal des sorties : Il contient toutes les factures et les notes de crédit adressées à des tiers.

Pour ces deux journaux, les inscriptions doivent être faites par ordre chronologique sans rature.

Le journal des recettes : Il regroupe deux livres :

  • Le livre des recettes : Il contient les ventes sans factures. Cela concerne le plus souvent les entrepreneurs non assujettis à la TVA effectuant des ventes aux particuliers (boucher, boulanger, etc.).
  • Le livre de trésorerie : Il contient tous vos mouvements financiers (débits, crédits, etc.).

Quelles sont les formalités pour tenir une comptabilité simplifiée ?

Pour les 3 journaux ci-dessus, les opérations sans facture peuvent être inscrites journalièrement de façon globale. Les opérations avec facture quant à elles, doivent être inscrites individuellement.

Avant l’utilisation des journaux, les entrepreneurs utilisant la comptabilité simplifiée doivent passer devant un guichet d’entreprise pour déclarer et identifier leurs journaux.

De plus, les entrepreneurs sujets à la comptabilité simplifiée doivent dresser un livre des inventaires au minimum une fois par an. Ce livre doit être daté et reprendre toutes les dettes et les avoirs de l’entreprise.

Comment déclarer sa comptabilité simplifiée ?

Conformément à l’arrêté royal du 25 janvier 2005, vous devez identifier vos différents journaux comptables (journal des recettes, des entrées, des sorties) auprès d’un guichet d’entreprise.

Vous pouvez utiliser notre formulaire gratuit pour déclarer vos différents journaux comptables. Il suffit de le compléter et de l’envoyer signer à votre guichet d’entreprise.

Si vous voulez lancer votre activité, vous devez disposer des connaissances en gestion de base. Pour vous aider, nous avons réalisé un guide pratique pour vous accompagner dans vos démarches et un autre pour vous expliquer comment se passe l’examen devant le jury central.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

[Total : 18    Moyenne : 4.1/5]

risus venenatis, ipsum tristique ut felis libero luctus dapibus Lorem commodo