Comment devenir masseur ou masseuse bien-être ?

Publié le 25/02/2021

Accueil > Bien-être > Comment devenir masseur ou masseuse bien-être ?

Masseur / masseuse est une profession qui a de plus en plus de sens dans notre société de plus en plus compétitive. Le stress est devenu le mal du siècle. Malheureusement, de plus en plus de personnes en sont victimes et ont naturellement besoin de pouvoir l’évacuer et n’y arrivent pas toutes seules. Ainsi, pouvoir bénéficier d’une aide professionnelle pour soulager les tensions physiques et psychologiques accumulées pendant la semaine de travail est une véritable aubaine. De plus en plus de gens font donc appel aux massages bien-être. Dans ces conditions, le métier de masseur / masseuse est une profession d’avenir. Alors, pourquoi pas vous ?

Si vous avez envie de devenir masseur / masseuse en Belgique, sachez qu’il ne s’agit pas d’une profession réglementée. Par conséquent, pour la pratiquer vous pouvez suivre une formation afin d’acquérir les bases du métier. Ensuite, vous pourrez soit travailler comme salarié soit comme indépendant. Nous vous proposons sur notre site une formation en 6 modules avec plus d’une trentaine de vidéos. Si les modules vous permettront d’acquérir les bases nécessaires pour pratiquer ce métier, les vidéos pédagogiques vous enseigneront les gestes pratiques. Vous pourrez ainsi vous entraîner au-delà de la formation théorique. Nous vous mettons également à disposition sur votre plateforme des outils et des logiciels qui faciliteront non seulement votre apprentissage, mais aussi la gestion de votre prochaine profession. En apprenant à distance à votre rythme, vous pourrez ainsi transformer votre vie et améliorer celle des autres !

Voyons ensemble dans cet article toutes les spécificités de cette profession, les débouchés, les revenus que vous pouvez attendre en devenant masseur / masseuse bien-être. Nous parlerons aussi des compétences qu’il faudra acquérir et les formations à suivre.

Différences entre les divers types de masseur / masseuse

Avant tout, il faut bien faire la distinction entre les masseurs kinésithérapeutes et les masseurs bien être. Pour pratiquer la kinésithérapie, qui est une discipline clinique, il faut être titulaire d’un agrément délivré par le ministère belge ayant la Santé publique dans ses attributions. En effet, c’est une profession de santé qui est réglementée en général. C’est d’ailleurs le cas également pour la France et d’autres pays francophones, mais nous allons aborder ces aspects spécifiques dans un autre article.

Néanmoins, toutes les situations de la vie ne nécessitent pas forcément le recours à des spécialistes cliniciens ! Beaucoup d’individus affectés par le stress choisissent donc de se détendre de façon naturelle, en recourant à des méthodes plus traditionnelles. Certaines disciplines visant la relaxation du corps et des muscles sont pratiquées depuis des millénaires. En revanche, d’autres techniques sont bien plus récentes et répondent à des besoins tout à fait spécifiques. Mais de façon générale, le massage bien-être a pour but de favoriser la relaxation, le relâchement de tensions musculaires, la détente, la diminution du stress, mais aussi de la fatigue physique et mentale, etc. Il existe plusieurs techniques de massages qui font partie de cette catégorie :

  • les massages relaxants
  • les massages aux pierres chaudes
  • la réflexologie plantaire
  • les massages traditionnels provenant de différentes pays et cultures : Thai,  Californiens, Shiatsu, Chinois, etc.

Dans tous les cas, les massages bien-être peuvent concerner différentes parties du corps : visage, dos, mains, pieds. L’intégralité du corps peut également faire partie d’un massage qui sera alors d’une durée d’au moins une heure. En effet, une durée inférieure pourra difficilement atteindre les objectifs de détente et relaxation qu’une telle séance est censée procurer. Par conséquent il est nécessaire de bien intégrer la nécessité d’un temps minimal pour chaque séance de massage en-deçà duquel il ne faudra pas descendre pour offrir au client une expérience optimale et satisfaisante.

Le cas particulier de la Belgique

En Belgique, vous ne pourrez donc pas réaliser des massages à des fins médicales ou thérapeutiques sans avoir suivi et réussi une formation agrémentée par l’État et sans avoir reçu l’autorisation nécessaire pour pratiquer. En revanche, pour réaliser des massages bien-être vous pouvez suivre une formation vous permettant d’acquérir les connaissances anatomiques et physiologiques de base ainsi que les techniques de massage pour pouvoir exercer en toute légalité, comme celle que nous proposons.

Sachez qu’il est également important de faire la différence entre le massage bien-être et le massage esthétique. En effet, pour pratiquer un massage esthétique il faut être un/e professionnel/le des soins de beauté. Il s’agit donc d’un/e esthéticien/ne ou au moins d’être en mesure de justifier la connaissance professionnelle de masseur comme requise par l’Arrêté Royal du 21/12/2006 relatif aux compétences professionnelles pour l’exercice des activités indépendantes liées aux soins corporels. Si vous avez envie de suivre une formation vous permettant d’obtenir un Certificat de compétence professionnelle (via Jury Central), nous vous en proposons très bientôt une très complète ici. Inscrivez-vous pour être sûr/e d’être informé/e de l’évolution de ce cours à distance !

Si ces subtilités sont encore difficiles à distinguer, pour mieux comprendre la différence entre un massage esthétique et un bien-être, en voici les principaux aspects qui les différencient :

Le massage esthétique a pour but de maintenir ou d’améliorer l’aspect esthétique d’une personne. Ainsi, dans cette catégorie de massages, il y a ceux amincissants, raffermissants, mais aussi les drainages circulatoires et lymphatiques. Sans pour autant qu’ils aient quelque fin médicale que ce soit. Plusieurs parties du corps concernent les massages esthétiques : le visage, le buste, les cuisses, etc.

Pourquoi devenir masseur / masseuse ?

C’est une question à laquelle il vous faudra réfléchir. En effet, agir directement sur le corps d’une autre personne implique de la responsabilité, de l’empathie et une certaine endurance. Si vous êtes en train de lire cet article, vous vous l’êtes déjà posée probablement. Si vous n’avez pas encore toutes les réponses voilà quelques bons motifs pour devenir masseur / masseuse bien-être. Peut-être qu’ils vous aideront à y voir plus clair dans vos motivations profondes et de savoir si les objectifs de la profession sont effectivement alignés avec les vôtres ?

Réussir en peu de temps à soulager une personne de son stress, ses tensions physiques et mentales, l’aider à se détendre – voici quelques raisons qui prouvent sans aucun doute la noblesse et l’importance de cette profession. N’est-ce pas un vrai plaisir de pouvoir rendre le sourire aux gens, de les détendre et de les rebooster ? Faire du bien à vos clients c’est certainement l’un des aspects les plus valorisants de la profession de masseur / masseuse bien-être.

En plus, il s’agit d’une occupation professionnelle où vous aurez une grande liberté. Et cela non seulement dans le choix de sa pratique, mais aussi dans l’organisation de votre temps de travail.

Toutes ces raisons pourront vous procurer beaucoup de satisfaction. C’est vraiment un job valorisant et utile !

Les débouchés et l’exercice de cette profession

Si vous choisissez cette profession vous pouvez l’exercer en tant que salarié/e ou comme indépendant.

Travailler en indépendant

Vous pouvez travailler en indépendant, que ce soit à votre domicile ou à celui de votre client. Vous pouvez ouvrir un cabinet de massages. Si vous voulez connaître toutes les formalités pour exercer comme indépendant en Belgique, n’hésitez pas à consulter notre article détaillé à ce sujet. Vous pourrez y consulter tous les détails des différents statuts : indépendant à titre principal, à titre complémentaire, mais aussi celui d’entreprise individuelle.

Si vous choisissez de devenir masseur / masseuse et d’exercer comme indépendant, vous devrez constituer votre clientèle et surtout la fidéliser afin de pérenniser votre activité.

Travailler en tant que salarié

Vous pouvez travailler dans plusieurs types de structure où des massages bien-être font partie des activités proposées. Ainsi, vous pourrez être recruté/e par un SPA, un centre de remise en forme, un institut de beauté, un centre de balnéothérapie et de thermalisme, un club sportif, mais aussi une maison de repos, un centre palliatif, etc.

Dans tous les cas, les possibilités de travailler dans le domaine des massages sont nombreuses. En plus, cette profession aura toujours la cote car elle permet aux gens de se sentir mieux et de combattre le stress, la fatigue, l’inconfort.

Combien gagne un/e masseur / masseuse ?

Si vous travaillez comme salarié, le salaire moyen varie entre 1200-1500 euros par mois et peut être supérieur si vous avez déjà de l’expérience dans le domaine.

Si vous travaillez comme indépendant, votre revenu dépendra du nombre de clients que vous arriverez à attirer, mais aussi des types de massages que vous allez proposer. En Belgique, une heure de massage tourne autour de 60€ – 100€ en fonction du type de massage. En général, les massages proposés ont des durées allant de 30 minutes jusqu’à 120 minutes. Vous pourrez fixer librement vos tarifs, tout en tenant compte de vos coûts fixes ou variables. Sachez que plus la technique est élaborée, plus le tarif augmente. Ainsi, si vous proposez par exemple un massage relaxant aux pierres chaudes, vous pourrez le facturer jusqu’à 100€ de l’heure alors qu’un simple massage relaxant d’une heure ne dépassera pas les 60€. Par contre, un massage relaxant aux huiles essentielles pourra avoir un tarif entre les deux.

Est-ce que le métier de masseur / masseuse est fait pour vous ?

Comme pour toute profession, il faut avoir des compétences et des qualités pour l’exercer. Avant tout, si vous voulez pratiquer ce métier il faut avoir envie de faire du bien à autrui et ne pas avoir peur de la fatigue. Réaliser un massage peut sembler facile en apparence, mais cela demande une bonne condition physique.

Voyons ensemble quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir masseur / masseuse. Enfin, vous apprendrez les formations que vous pouvez suivre pour devenir un/e véritable professionnel/le.

Quelles sont les qualités requises ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, avoir de l’endurance et une bonne condition physique sont des qualités indispensables pour pratiquer le métier de masseur / masseuse.

Comme vous pouvez l’imaginez, il s’agit d’une profession qui nécessite un bon sens des relations humaines et du contact avec l’autre. Vous devez avoir une bonne dextérité et apprécier le travail tactile.

Vous avez besoin en plus d’un bon sens de l’accueil d’une grande capacité d’écoute et surtout l’envie d’apprendre le contexte qui ramène vos clients à faire appel à vous. Toutefois, il faut également savoir détecter les limites à ne pas dépasser. Ainsi, vous devez faire preuve de discrétion.

Vos séances de massages ne se limitent pas uniquement au massage. Il faut savoir créer une ambiance, un environnement de confiance qui permettent au client de ses détendre et de profiter au maximum du massage que vous allez lui prodiguer.

Vous devez en plus faire preuve de patience et d’empathie pour identifier non seulement les tensions musculaires, mais aussi les causes des problèmes de vos clients. Vous devez faire attention à toute douleur, inconfort ou gêne ressentis par vos clients afin de vous y adapter au mieux. Ainsi, vous ferez preuve de professionnalisme et vous arriverez à fidéliser votre clientèle. Autant dire que l’altruisme est une qualité essentielle pour devenir masseur / masseuse !

Enfin, vous aurez besoin de l’envie et la volonté d’apprendre, de vous perfectionner continuellement en découvrant de nouvelles techniques, mais aussi de nouveaux produits qui peuvent rendre l’expérience plus agréable pour les clients.

Les compétences à acquérir

Pour que les massages que vous prodiguez puissent apporter bien-être et relaxation, vous devez maîtriser votre discipline techniquement. Ainsi, vous aurez besoin d’une bonne connaissance de l’anatomie humaine, notamment les groupes musculaires et le système osseux. Des connaissances sur les pathologies de la peau, les virus, les champignons, les parasites, les bactéries vous seront aussi utiles. Vous aurez besoin des notions d’hygiène, mais aussi sur le fonctionnement du corps humain. Rassurez-vous, vous pouvez acquérir toutes ces compétences grâce à une formation spécifique.

Enfin, vous pouvez compléter votre formation massage pour acquérir des connaissances en aromathérapie et notamment les propriétés des différentes plantes si vous souhaitez en utiliser pendant vos séances. Il faut connaître les recommandations et les contre-indications des huiles essentielles. De cette façon, vous allez savoir les utiliser correctement, et les choisir en fonction des besoins particuliers de chaque client. Elles peuvent apporter un véritable “plus” dans votre pratique !

Vous aurez besoin également de compétences en communication car vous êtes en contact avec votre clientèle.

Si vous travaillez comme indépendant, vous devez savoir gérer une activité et avoir de bonnes qualités commerciales. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous invitions à consulter et lire cet article.

Dans le cas où vous avez décidé de démarrer votre activité en Belgique, alors vous aurez besoin d’un Certificat de connaissances en gestion de base. Vous trouverez sur notre plateforme une formation compacte et compétitive pour obtenir rapidement ce certificat.

Quelles sont vos principales missions ?

Le / la masseur / masseuse doit être en mesure de :

  • comprendre les différentes problématiques de chaque client, ses problèmes de santé, ses attentes, etc.;
  • identifier les endroits sensibles et les spécificités de chaque client. Vous pourrez ainsi adapter votre pratique et procurer un massage agréable et relaxant ;
  • proposer un massage personnalisé susceptible de répondre aux attentes et préférences du client ;
  • expliquer les différentes techniques de massage proposées : leur déroulement,  leurs bienfaits, etc.
  • créer une atmosphère propice à la relaxation et à la détente (éclairage, fond musical, ambiance sensorielle, etc.) ;
  • promouvoir votre activité afin de vous constituer et de fidéliser votre clientèle ;
  • organiser votre activité et votre temps de travail.

Quelles formations suivre pour devenir masseur / masseuse ?

Comme il ne s’agit pas d’une profession réglementée, vous pouvez suivre la formation de votre choix. Que ce soit en présentiel ou à distance, c’est leur qualité qui compte et notamment le programme de formation.

Pour disposer d’une base suffisante et exercer cette profession en toute tranquillité, il vous faut étudier au moins :

  • l’anatomie, notamment le système locomoteur, le système nerveux, les muscles, os et articulations.
  • le fonctionnement du corps humain et notamment les organes, les fonctions vitales, le système cardiovasculaire et respiratoire, etc.
  • la pathologie de la peau, des ongles et des cheveux
  • l’organisation et l’agencement des séances de massage
  • les différentes techniques de massage que vous souhaitez proposer à vos clients
  • la nutrition et son interdépendance avec l’activité sportive

Vous pouvez choisir une formation en présentiel ou à distance. Il y a de nombreuses offres de formation pour devenir masseur / masseuse sur internet. Avant d’en choisir une, prenez le temps de comparer les prix et surtout leur contenu. Analysez le plan de formation, mais aussi la réputation de l’organisme qui propose la formation. L’accompagnement pendant la formation est aussi important car vous aurez probablement des questions. Surtout si vous décidez de suivre une formation à distance. Certains organismes vous proposent des outils qui peuvent vous aider pendant la formation mais aussi pour vous installer à votre compte. Cela peut grandement faire la différence. Nous vous invitons à découvrir tous les avantages que nous vous proposons si vous devenez étudiant/e sur notre plateforme.

Entre autres, vous pourrez profiter des réductions importantes sur les formations que vous décidez de suivre sur notre plateforme. Vous aurez aussi accès à des ressources et plusieurs outils gratuits. Ils vont vous aider pendant votre étude, mais aussi pour la pratique de votre activité lorsque vous la lancerez.

Conclusion sur le métier de praticien en massage bien-être

La profession de masseur / masseuse bien-être n’est pas réglementée dans tous les pays et en particulier en Belgique. C’est un métier qui permet d’aider les autres, de les soulager de leur stress, d’apporter du bonheur dans leur vie. C’est donc un choix professionnel qui peut changer positivement votre vie si vous décidez d’en devenir un/e ! Que ce soit en salarié ou indépendant, vous devrez suivre une formation telle que celle que nous vous proposons, à votre rythme et à distance. Découvrez-la !

 

Massage bien-être

  • 6 Modules : 35 vidéos – 367 pages
  • Durée d’étude : 3 à 6 mois
  • Type d’attestation : Certificat de formation professionnelle
  • Prix : 450€

En savoir plus