Comment devenir esthéticienne en Belgique en 2019

 

Introduction : Par où commencer pour devenir esthéticienne ?

 

Vous voulez devenir esthéticienne, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, à travers cet article nous allons vous exposer les différentes filières possibles pour devenir professionnel des soins esthétiques en Belgique.

 

Dans cet article, nous parlerons du métier d’esthéticienne en tant qu’indépendant (à son propre compte), mais également en tant que salarié dans un institut de beauté ou autres.

 

Pour devenir esthéticienne en Belgique, il existe plusieurs méthodes, tout dépend de votre choix. Vous voulez devenir esthéticienne à votre domicile en tant qu’indépendante complémentaire ? Préférez-vous travailler dans un institut de beauté ? Peut-être voulez-vous vous lancer directement à temps plein en tant qu’indépendante en ouvrant votre propre salon de soins esthétiques ?

 

Peu importe votre choix, vous devez avoir suivi une formation diplômante reconnue par l’Etat. En effet, en Belgique, le métier d’esthéticienne est protégé. Il vous faudra prouver vos compétences dans ce domaine pour pouvoir l’exercer à titre professionnel.

 

Si vous le souhaitez, vous trouverez plus d’informations sur les compétences professionnelles à la fin de l’article suivant : https://www.entreprenant.be/comment-et-pourquoi-obtenir-le-certificat-de-connaissances-en-gestion-de-base/ 

 

Maintenant que les choses sont claires, découvrons les différentes manières de devenir esthéticienne en Belgique.

 

Quelle est la meilleure solution pour devenir esthéticienne indépendante ou salariée en Belgique?

 

Pour devenir esthéticienne en Belgique, il existe globalement trois solutions.

 

  • En suivant un cursus de soins esthétiques pendant vos rénovés.

Il vous faut réussir la 7ème professionnelle avec option « soins esthétiques ». Si vous avez fini l’école et que vous n’aviez pas cette option dans votre cursus, il est trop tard pour cette solution. Pas de problème, il existe encore deux autres possibilités supplémentaires pour devenir esthéticienne.

 

  • En cours du jour et/ou du soir via l’IFAPME.

Généralement, cette filière d’étude dure deux ans. C’est, à notre sens, une très bonne solution car vous serez formé non seulement au niveau théorique, mais également au niveau pratique.

 

L’IFAPME forme principalement les jeunes ayant arrêté l’école relativement tôt (= formation en alternance ou apprentissage). Vous trouverez plus d’informations à ce sujet via le site officiel de l’IFAPME http://www.ifapme.be/formations-a-un-metier/formations/catalogue-des-formations-a-un-metier/estheticien-apprentissage.html. Il faut savoir que cette voie de formation ne vous permettra de professer qu’à titre d’employé. Si vous souhaitez vous lancer comme indépendant, il faudra suivre une formation supplémentaire de deux ans en chef d’entreprise.

 

  • Via des écoles privées en cours du jour ou du soir (+ examen du Jury Central).

En école privée, vous étudiez autant l’aspect théorique que pratique. À la fin de votre formation, vous devez vous confronter à l’examen du Jury Central et le réussir pour valider vos connaissances. Attention, même si cette méthode présente certains avantages, il ne faut pas en oublier les inconvénients. Le premier frein peut être son prix, celui-ci pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros. Le deuxième est sa durée, qui est généralement de 2 ans.

 

 

Est-ce que le métier d’esthéticienne est fait pour vous ? Quel est le salaire moyen ? Est-ce un métier d’avenir ?

 

Avant d’entreprendre des démarches pour obtenir votre accès à la profession, il nous semble bon de vous transmettre quelques informations essentielles sur la profession d’esthéticienne sous forme de réflexion.  

 

Posez-vous donc les questions suivantes :

 

Appréciez-vous le contact humain ? La relation humaine est évidemment centrale dans la vie d’une esthéticienne et se doit donc d’être chaleureuse et empathique.

 

Travailler en soirée vous dérange-t-il ? Beaucoup de personnes vont chez l’esthéticienne en soirée, après leur journée de travail. Êtes-vous prêt à travailler relativement tard (souvent jusqu’à 19h) ?

 

Quel est votre objectif ? Travailler en institut de beauté ou à votre propre compte ? En tant qu’indépendant à temps plein ou en activité complémentaire ?

 

Pour les indépendants, avez-vous la place pour créer un petit cabinet ? 

 

Même si elles sont rares, les allergies aux produits cosmétiques et/ou au latex (pour les gants) existent et sont ennuyeuses dans le cadre d’une activité d’esthéticienne. En souffrez-vous ?

 

Les réponses vous appartiennent, mais vous savez ainsi à quoi vous attendre.

 

 

Comment se passe l’examen du Jury Central d’esthéticienne ?

 

Vous vous posez certainement plusieurs questions à propos de l’examen de soins esthétiques. Par exemple : comment se déroule l’examen ? Quelles sont les modalités d’évaluation ? Comment réussir l’examen du Jury Central ? Que se passe-t-il si je rate l’examen ? Une fois l’examen réussi, que faire ?

 

Nous répondons à toutes ces questions ci-dessous. Bonne lecture !

 

Comment s’inscrire au Jury Central pour l’examen d’esthéticienne ?

 

L’inscription pour l’examen d’esthéticienne diffère en fonction de l’endroit choisi. Vous avez la possibilité de le passer à Jambes ou à Bruxelles.

 

Pour Bruxelles les démarches sont très simples, rendez-vous sur le site http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/examen-jury-central et sélectionnez l’examen « d’esthéticien(ne) (20302-FR) », choisissez ensuite une date et effectuez le paiement (35 euros de droit d’inscription) directement en ligne.

 

Le lieu d’examen est le suivant : CCN – RUE DU PROGRÈS 80, 1035 BRUXELLES – GARE DE BRUXELLES NORD. CE SONT LES LOCAUX DU SERVICE PUBLIC RÉGIONAL DE BRUXELLES.

 

Voici une photo du bâtiment :

Vous pouvez consulter le règlement de l’examen à l’adresse suivante : http://werk-economie-emploi.brussels/documents/16195/1349066/Reglement+Examen/cd42e8ab-9af3-495a-adcd-5be609d40c27

 

Pour Jambes, les démarches sont plus classiques : complétez le formulaire suivant http://economie.wallonie.be/Dvlp_Economique/Projets_thematiques/Regionalisation/Starter/documents/form_inscrip_esteticien_tcm326-58059.doc et payez le droit d’inscription de 35 euros directement par virement bancaire.

 

Vous recevrez votre convocation avec votre date d’examen au minimum 15 jours avant l’échéance. Le délai observé est généralement de 30 à 90 jours en fonction des demandes.

 

Le lieu de l’examen est le suivant : Place de la Wallonie, 1 – Bâtiment II – Rez de Chaussée
5100   JAMBES

 

Voici une photo du bâtiment :

Comment se passe l’examen d’esthéticienne du Jury Central et quelles sont les modalités ?

 

Il s’agit d’un examen théorique et informatisé comprenant 50 questions. La durée est d’1h30.

 

Le type de questions porte sur l’ensemble de la matière décrite par l’arrêté royal des compétences professionnelles relatives au métier d’esthéticien(ne).

  

L’examen en soins esthétiques est uniquement théorique, il n’y a donc pas de pratique.

 

Trois types de questions sont présents à l’examen :

 

 – Des questions à choix multiples. Vous devez simplement cocher la ou les bonnes réponses parmi une liste de propositions.

 

– Des questions de type « vrai ou faux ».

 

– Des schémas à compléter.

 

Le système de cotation est le suivant : en cas de mauvaise réponse, vous perdez 1 point. L’absence de réponse vaut 0 point et chaque bonne réponse donne 1 ou 2 points selon le type de question. L’examen est donc à points négatifs et la prudence est de mise ! En cas de doute, il peut être préférable de s’abstenir de répondre à l’une ou l’autre question.

 

Pour réussir l’examen et obtenir la validation de vos compétences professionnelles en soins esthétiques, il faut obtenir minimum 50 %.

 

À noter que le service du Jury Central ne dispense pas de cours ni de formation relative au métier d’esthéticienne et ne fournit aucune documentation. Vous devez donc vous former par vous-même, le plus souvent via une école privée.

 

Comment réussir l’examen d’esthéticienne du Jury central ?

 

La meilleure solution et surtout la plus rapide est de suivre une formation dans une école privée, par exemple l’école Julie Ramon.

 

Vous avez réussi l’examen ? Parfait !

 

Si vous réussissez l’examen, vous pouvez immédiatement travailler en tant que salarié dans un institut de beauté ou dans tous les secteurs relatifs à la beauté (parfumerie, etc.).

 

Par contre, si vous désirez lancer votre salon d’esthéticienne et travailler à votre propre compte en tant qu’indépendant, il vous faudra disposer de connaissances en gestion de base. Sans la preuve de vos connaissances dans ce domaine, vous serez limité à un poste d’employé (salarié) et ne pourrez pas prétendre à exercer à titre d’indépendant. La gestion de base est obligatoire en Belgique pour toutes les professions d’indépendants.

 

Pas de panique, vous pouvez également l’obtenir via l’examen du Jury Central. Nous proposons d’ailleurs une formation express pour obtenir votre gestion de base en moins de 30 jours via le Jury Central. Si cela vous intéresse, vous trouverez plus d’informations sur le lien suivant : ou via les différents articles sur notre site.

 

Que se passe-t-il si vous ratez l’examen d’esthéticienne ?

 

Vous avez passé l’examen et vous l’avez raté ? Pas de panique ! Après un délai de trois mois, vous pouvez retenter votre chance. En attendant, nous vous encourageons à approfondir votre maîtrise de la matière de manière à être totalement prêt pour le jour de l’examen.

 

Avec la bonne formation, un peu de rigueur, c’est accessible à tous.

 

En résumé, quelle solution choisir pour devenir esthéticienne ?

 

Vous connaissez désormais les différentes méthodes pour devenir esthéticienne indépendante et salariée en Belgique. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous lancer ! À vous de choisir la solution qui vous convient le mieux.

 

Vous êtes encore aux études secondaires ? Prenez l’option en soins esthétiques !

 

Vous avez arrêté/fini l’école et vous avez beaucoup de temps libre ? Optez pour une formation continue via l’IFAPME.

 

Vous désirez une formation peut-être un peu plus pointue, en groupe, et vous avez un budget plus conséquent à investir ? Inscrivez-vous en école privée. 

Notez cet article 5 étoiles : 

 

 

tristique ut ipsum sit Praesent velit, commodo Phasellus non Donec luctus